Dois-je syndiquer mon contenu sur d’autres plates-formes?

août 22, 2020 0 Comments

Si vous écrivez pour un blog, un guide ou une page Web, vous avez besoin de ce contenu pour toucher réellement les gens. Mais comment pouvez-vous être sûr de toujours profiter des avantages SEO de la republication de votre contenu de haute qualité ailleurs? Votre agence de Référencement site web Lyon dit tout a ce sujet

Si vous produisez régulièrement du contenu, vous devez le faire avec l’ambition de consolider votre autorité sur un sujet donné et de faire du site Web de votre entreprise une source d’information incontournable. Mais si vous écrivez pour un blog, un guide ou une page Web, vous avez besoin de ce contenu pour toucher les gens.

Que vous attiriez des lecteurs grâce à un plan de marketing de contenu réussi, un suivi fidèle des médias sociaux ou une longue liste d’abonnés, l’influence de votre contenu n’a pas à être limitée aux limites de votre propre domaine. Vous pouvez faire en sorte que votre contenu (et votre marque) atteigne de nouveaux publics en republiant votre contenu sur site hors site sur d’autres plates-formes.

Comment pouvez-vous être sûr de toujours profiter des avantages SEO de la republication de votre contenu de haute qualité ailleurs? Eh bien, nous pouvons commencer par syndiquer notre contenu et nous assurer que notre propre domaine en tire pleinement parti. Voyons ce que cela signifie.

Qu’est-ce que la syndication de contenu?

La syndication de contenu sur le Web est le terme que nous utilisons pour décrire le contenu mis à disposition d’un site Web à un autre site.

En règle générale, la syndication consiste à republier le contenu dans son intégralité, avec l’attribution à la source de contenu d’origine. Les plates-formes de médias sociaux comme Facebook ont ​​réinterprété le modèle de syndication pour les médias sociaux avec des articles instantanés, fournissant un moyen permettant au contenu d’atteindre de nouveaux publics sur la plate-forme.

C’est gagnant-gagnant: tandis que la publication hôte obtient un contenu de plus grande qualité pour ses lecteurs, vous créez des backlinks vers votre site, ce qui contribue à renforcer la reconnaissance de la marque en ligne. C’est la reconnaissance de la marque de Google, qui, par la puissance du jus de lien, détermine si un domaine est suffisamment pertinent et faisant autorité pour se classer très bien dans les SERP. Ceci est basé sur le nombre et la qualité des liens qu’il reçoit d’autres sites.

C’est aussi la reconnaissance de la marque par les humains, qui fonctionne un peu comme les relations publiques. En effet, les vrais lecteurs humains seront, en associant votre marque à un contenu de qualité et informatif, plus enclins à remonter à la source: c’est votre site Web.

Quelle est la différence entre la syndication de contenu et les blogs invités?
La syndication de contenu aux fins de gagner des backlinks est similaire à la publication d’invités, mais il existe des différences:

La publication d’invités soumet du contenu original à publier, de manière ponctuelle, sur le site Web de quelqu’un d’autre.
La syndication de contenu consiste à republier un élément de contenu sur un autre site Web avec attribution à la source de contenu d’origine.
Les deux types vous permettent d’inclure un backlink vers votre propre domaine, ce qui génère du trafic de référence et un précieux jus de lien. Mais seul le contenu syndiqué attribue à votre site l’emplacement du contenu original.

C’est gagnant-gagnant: alors que la publication hôte obtient un contenu de meilleure qualité pour ses lecteurs, vous générez plus de trafic vers votre site et vous établissez mieux votre marque en ligne.

Au-delà de cela, la syndication de contenu est évolutive, contrairement à la publication d’invités. Le contenu, une fois publié sur votre blog, peut être republié n’importe quel nombre de fois ailleurs en tant que contenu syndiqué avec attribution à votre site.

Donc, vous «copiez» + «collez» sur des plateformes de nouvelles et de blogs indépendantes, ainsi que sur le profil LinkedIn de votre entreprise, et vous vous asseyez et regardez le trafic monter, car vous reproduisez du bon contenu partout et partout où vous le pouvez, n’est-ce pas?

Eh bien, un inconvénient potentiel pour les créateurs de contenu est qu’ils abandonnent le contrôle de la présentation de leur contenu lorsqu’ils le syndiquent à d’autres parties. De plus, à moins que vous ne syndiquiez correctement votre contenu, vous ne faites que dupliquer du contenu.

Quel est le problème de la duplication de contenu?

Le contenu dupliqué fait référence à des blocs de contenu soit dans un domaine, soit dans différents domaines qui sont soit trop similaires, soit identiques les uns aux autres.

Surtout, il n’y a rien de malveillant dans cette pratique. Supposons, par exemple, que vous soyez un détaillant en ligne de produits artisanaux amérindiens et que chaque liste de produits comprend une note sur la région d’origine de l’artisanat.

Cependant, dans certains cas, le contenu est délibérément dupliqué entre les domaines afin de manipuler les classements des moteurs de recherche ou de gagner plus de trafic vers un site. En règle générale, cela se traduit par une mauvaise expérience utilisateur, car les visiteurs voient un contenu sensiblement similaire répliqué dans les résultats de recherche.

Dans les cas où Google perçoit qu’un contenu dupliqué est publié dans l’intention de manipuler ces classements, le moteur effectue des ajustements dans l’indexation et le classement des sites concernés, y compris le domaine dans lequel il a été publié en premier.

De la gueule du lion: “En conséquence, le classement du site peut en souffrir, ou le site peut être entièrement supprimé de l’index Google, auquel cas il n’apparaîtra plus dans les résultats de recherche.”

Comment puis-je syndiquer du contenu sans être pénalisé pour duplication?

Google est conscient que le contenu dupliqué est parfois publié de manière malveillante, mais parfois non, le moteur de recherche ne pénalise donc pas les sites pour le contenu dupliqué. Cependant, cela peut être préjudiciable à la position de votre site Web dans les SERPs si vous n’indiquez pas la version de votre contenu que vous souhaitez que Google priorise.

Afin d’indexer uniquement les pages contenant des informations distinctes, Google dispose d’un filtre avancé qui, en supposant que vous n’ayez pas indiqué le contraire aux robots d’exploration de Google, choisit la version d’un article dupliqué à répertorier.

Si votre domaine contient plusieurs pages avec un contenu largement identique, comme les versions “Web” et “imprimante” d’un article ou d’un guide, vous pouvez indiquer à Google votre URL “préférée” à l’aide de balises canoniques. En savoir plus dans notre guide du référencement technique.

Mais il ne s’agit pas uniquement de contenu sur votre propre site. Si vous dupliquez du contenu sur d’autres sites, Google affichera toujours la version qu’il juge la plus appropriée dans une recherche donnée, qui peut être ou non votre version d’origine.

En fait, ce ne sera probablement pas le cas si le site hébergeant votre contenu republié dispose d’une autorité de domaine supérieure. Tout votre travail acharné pour créer du contenu de haute qualité peut être gaspillé si le crédit est attribué ailleurs.

Étant donné que la balise Méta no index a complètement supprimé la copie syndiquée de l’index de Google, la balise rel = canonical est préférable. Cela signifie que vous êtes tous les deux attribués en tant que source originale du contenu, mais indique également au moteur de recherche de canaliser toutes les mesures de lien que la copie syndiquée attire. Cela signifie que la copie syndiquée stimulera – et non cannibalisera – votre référencement.

Comment commencer à syndiquer mon contenu?

Tant que vous syndiquez correctement votre contenu, en vous assurant de ne pas encourir de pénalités indirectes pour duplication de contenu, il n’y a aucune vraie raison de ne pas syndiquer vos articles de blog sur des plates-formes de publication externes aussi souvent que vous le souhaitez.

Si vous cherchez à vous faire connaître sur les sites de renom que nous avons mentionnés précédemment, vous devrez généralement vous faire remarquer par les éditeurs de site avant qu’ils n’acceptent de syndiquer votre contenu sur leur site. Attirez leur attention avec un message viral ou établissez une relation. Un compromis: publication d’invités, puis syndication une fois que vous vous êtes créé un nom.

Si vous souhaitez vous lancer dans la syndication de contenu, pensez à des sites comme Medium. Connue comme une plate-forme de syndication en libre-service, c’est une plate-forme qui permet à quiconque de publier du contenu original et syndiqué avec votre propre identifiant d’auteur et l’attribution à la source d’origine. Il est possible de donner à votre contenu une petite poussée inaugurale avec la publicité sur les réseaux sociaux, et la plate-forme élève le contenu qu’elle juge le plus intéressant en tant que «choix de l’éditeur».

Vous n’avez pas non plus à vous soucier du contenu en double. En téléversant votre contenu via l’outil spécial “Importer une histoire”, les chemins de publication de Medium ajoutent automatiquement des liens canoniques pour protéger votre contenu original publié hors site.

Il existe bien sûr des sites alternatifs, mais abordez-les avec prudence. LinkedIn et Quora posent un problème, par exemple, car il n’y a aucun moyen pour le moment d’ajouter la balise rel = canonical ou la balise no index au contenu republié sur les plates-formes.

Les liens provenant de contenus syndiqués peuvent-ils entraîner une pénalité de la part de Google?
La même stratégie s’applique à la syndication de contenu et à la création de liens: ne publiez votre contenu que sur un site jugé pertinent dans son contexte.

Si vous créez une relation avec une plateforme de blogs de voyage, par exemple, et que vous commencez à syndiquer le contenu de votre site Web de bien-être d’entreprise sur le thème de tirer le meilleur parti de vos congés annuels, cela a du sens. Mais si vous publiez un autre blog sur l’exercice sur le lieu de travail, ce contenu et tous les backlinks vers votre site ne sont pas sur le sujet dans le contexte d’un voyage. La pratique est juste du spam pour les humains et les moteurs de recherche, qui classent votre site en partie en fonction de la pertinence de ses liens entrants.

Vous devrez également vous demander si la syndication de votre contenu génère trop de liens entrants vers votre site à partir d’une seule source. En général, avoir une plus grande variété de domaines liés à votre site aura un impact plus positif sur les performances du référencement. Les liens entrants de différents domaines sont plus puissants que plusieurs liens d’un même domaine.

Si vous êtes inquiet, vous souhaiterez peut-être qualifier les backlinks de liens “non suivis”. Il indique aux moteurs de recherche d’ignorer le lien lors de l’évaluation de la force SEO d’un site.

Cela signifie-t-il que je devrais héberger tout mon blog hors site?

Il y a un débat au sein de la communauté SEO pour savoir si l’hébergement d’un blog sur ou hors site est plus avantageux pour un site Web. Si vous incluez soigneusement des backlinks vers votre domaine et / ou des pages de service en utilisant un texte d’ancrage optimisé, vous pouvez canaliser le jus de liens précieux du site qui héberge votre blog vers votre domaine principal.

Il existe des exemples de sites Web qui publient exclusivement du contenu de blog sur des plates-formes de publication externes telles que Medium ou Linkedin, ou des forums comme Quora. Medium prend même en charge la migration en masse des blogs WordPress à auteur unique vers son site et vous permet de pointer un domaine ou un sous-domaine personnalisé vers le réseau afin que vous puissiez également créer un lien vers votre blog hébergé par Medium à partir de votre propre domaine.

L’hébergement de votre blog hors site évite définitivement le problème du contenu en double et filtre tous les articles de votre entreprise dans un plus grand nombre de contenus organisés par thème et un lectorat quotidien qui dépasse de loin le lectorat d’un blog sur votre propre domaine.

D’autres avantages incluent la possibilité de rédiger du contenu dont la portée n’est pas strictement pertinente pour les principales offres de votre entreprise. La pénalité Panda de Google pénalisera un site pour un contenu léger, un contenu de mauvaise qualité et un contenu qui n’est pas du tout pertinent pour votre domaine. Mais l’hébergement de ce contenu sur un autre domaine atténue largement le problème.

Et l’hébergement d’un blog sur un site externe augmente la visibilité de votre marque en vous donnant une présence sur un autre domaine dans les SERPs. C’est particulièrement utile si votre blog est hébergé sur un site tel que Medium qui occupe souvent plus d’espace dans la recherche de termes.

Vous pourriez même utiliser cette stratégie pour promouvoir votre blog en tant que marque à part entière: avec le ton objectif qui vous en donne aussi.

La ligne du bas

La syndication de votre contenu peut vous aider à atteindre de nouveaux publics et présente des avantages SEO en termes de canalisation du jus de lien vers votre site. Mais fais attention. Vous ne voulez pas que vos lecteurs récoltent toutes les informations dont ils ont besoin sur un sujet sur lequel votre entreprise est experte sans réellement se rendre sur votre site.

Il n’y a pas de formule exacte pour la quantité de votre contenu à syndiquer, mais il s’agit de trouver un équilibre. Vous souhaitez syndiquer certaines de vos meilleures pièces pour vous bâtir une bonne réputation auprès d’un public plus large, mais vous avez également besoin d’un contenu de haute qualité unique à votre site.

Après tout, l’un des avantages de la création de contenu de qualité est d’attirer des visiteurs via des requêtes de recherche à longue traîne et de convertir ces lecteurs en clients. Si les internautes trouvent une réponse à leur requête avant d’atteindre votre site Web, vous passez à côté d’opportunités précieuses pour les exposer aux boutons d’appel à l’action et à la marque qui font partie de la conception de votre site Web.

N’oubliez pas pourquoi vous avez écrit ce contenu en premier lieu: pour attirer des visiteurs sur votre site Web. Si vous syndiquez ou hébergez votre contenu de manière à rendre inutile une visite sur votre site Web, vous avez probablement manqué le point!

Si vous avez aimé, n’oublier pas de partager et trouver d’autre contenu de qualité en cliquant ici