Préparer votre vendeur pour le marché immobilier d’aujourd’hui

juin 23, 2021 0 Comments

Le marché reste solide pour les vendeurs en ce moment, mais il y a plusieurs choses que vous devriez revoir avec votre client pour le préparer et vous assurer que vos clients sont prêts à commercialiser leur maison aussi efficacement que possible. La plupart des acheteurs viendront voir la maison une fois, et s’ils n’aiment pas ce qu’ils voient, ils ne feront pas d’offre, donc la première impression est primordiale. Voici quelques conseils qui vous aideront à établir une bonne relation avec le vendeur et lui permettront de comprendre le processus.

N° 1 : Effectuez une présentation informative de la liste des biens à vendre

Il y a de fortes chances que vous ne soyez pas la seule personne en lice pour mettre en vente la maison d’un client potentiel. Il est essentiel que vous preniez le temps d’organiser une présentation informative afin que votre client potentiel sache ce que vous pouvez lui apporter dans ce processus. La vente d’une maison est souvent un moment très émotionnel et stressant pour les gens, et il est vital de leur assurer que vous défendez leurs intérêts et que vous ferez tout ce qu’il faut pour que leur maison soit vendue aussi rapidement et efficacement que possible.

Vous devez non seulement leur faire part de votre façon de travailler, mais aussi du déroulement de la transaction du début à la fin et de la manière dont vous les aiderez tout au long du processus. Même si certains de vos clients ont déjà été impliqués dans des transactions immobilières, il se peut que ce soit il y a des années ou que le processus ait changé. Passer en revue les différentes transactions qui ont lieu et leur rôle dans ces étapes les aidera à se préparer à l’avance et leur donnera le temps de poser des questions.

N° 2 : Partagez les tendances du marché local

Vos clients doivent comprendre ce qui se passe dans la région qui les entoure en ce qui concerne les ventes récentes, la concurrence active sur le marché et les maisons qui ont expiré du marché. De nombreux vendeurs ont un attachement émotionnel à leur maison et à leurs souvenirs, ce qui peut les empêcher d’établir une valeur précise de ce que vaut leur maison. En vous asseyant avec vos clients et en examinant ensemble les données récentes, vous pourrez déterminer un prix compétitif qui leur permettra de vendre leur maison le plus rapidement possible. Ce faisant, vous améliorez votre relation avec eux, car ils apprécient la collaboration et ne se sentent pas contraints de choisir un prix qu’ils n’acceptent pas.

3 : Préparez votre client aux scénarios “Et si” ?

Il se peut qu’une fois la maison inscrite, elle ne se vende pas dans le délai espéré et que vous passiez en revue les situations de réduction de prix et de prolongation de contrat qui pourraient se produire à l’avance. Si votre client a besoin de déménager rapidement, préparez les réductions de prix à l’avance afin de planifier une vente plus rapide. Discutez du montant qu’il doit recevoir pour sa maison et prévoyez de baisser le prix par paliers spécifiques pour atteindre ce prix. Bien sûr, personne ne veut réduire le montant ou prolonger le contrat, mais le fait d’en discuter à l’avance atténuera le stress de le faire lorsque la maison est sur le marché sans activité.

4 : Assurez-vous que la maison est prête à être exposée

La première impression est primordiale lors de la vente d’une maison. Il est donc essentiel de préparer le vendeur à mettre sa maison en parfait état. Il y a tellement d’informations disponibles en ligne que vous pouvez fournir à votre vendeur concernant l’attrait de la maison, le désencombrement de la maison, l’agrandissement des petits espaces et le retrait des touches personnelles de la maison.

En tant qu’agent immobilier, vous pouvez aller plus loin et engager un décorateur d’intérieur ou un stager qui vous donnera des conseils et des idées pour que l’espace semble ouvert, aéré et confortable. Par exemple, si votre maison est encombrée et pleine à craquer, cela donnera l’impression qu’il n’y a pas assez de rangement dans la maison. Si vos clients ont des animaux domestiques, ils peuvent se désensibiliser à leur odeur dans leur maison et ne pas se rendre compte qu’il peut y avoir une odeur.

Le fait de mettre ces sujets au premier plan facilitera la commercialisation de la maison et leur permettra de régler les problèmes à l’avance au lieu de recevoir les commentaires d’un agent d’acheteurs. Il est également important de dire à vos clients qu’une visite peut avoir lieu à tout moment pendant que la maison est active, car cela leur rappellera qu’ils doivent la garder prête à être visitée à tout moment !

N° 5 : Discuter de l’offre et du processus de négociation

C’est un moment excitant chaque fois qu’une offre est reçue pour une maison, et dans le marché actuel, il y a plusieurs façons de l’obtenir. En donnant des options à votre vendeur, vous l’aiderez à se sentir plus maître de la situation et à s’informer sur le processus. Permettre les visites pendant un certain temps, puis recevoir toutes les offres à présenter un jour précis, ou permettre aux offres d’être reçues à tout moment sont quelques exemples.

En fin de compte, c’est à votre vendeur de décider de la meilleure façon de procéder pour lui et son emploi du temps. Cela étant, il est essentiel de comprendre les offres et de savoir comment négocier si nécessaire. Il existe plusieurs options de prêt différentes avec des caractéristiques spécifiques et d’autres contingences qui peuvent jouer un rôle dans l’offre. En préparant votre vendeur aux détails entourant les différentes offres qui peuvent être reçues, vous l’aiderez à comprendre laquelle est la meilleure pour sa famille.

En somme, le partage des connaissances, des expériences que vous avez vécues et des scénarios possibles dans le processus de vente vous aidera à préparer vos vendeurs du mieux possible. N’ayez pas peur de leur dire que c’est votre travail, en tant qu’agent immobilier, de les tenir informés !